La découverte et l'actualité de 922 jeux par navigateur.
20/07 : A la découverte d'Abyssus

Dans Abyssus, vous dirigez votre propre territoire marin, votre royaume composé de diverses espèces.
Il vous faudra le faire grandir, fructifier, et prospérer en utilisant plusieurs tactiques.

18216
Anonyme pour Caraibes 1712 il y a 2 jours,
mardi
11
nov. 08
Présentation complète de Travian
Un grand nom pour un test détaillé

par Colansi le 11 nov. 2008 à 15:14

Travian s’inscrit comme un poids lourd des jeux par navigateur. Son succès est planétaire, à l’image du nombre de traduction disponible.
A l’heure où j’écris ces lignes, 9000 joueurs sont en ligne sur un total de 100000 actifs. Et cela, uniquement sur les serveurs français. En tout, 3 millions de joueurs se répartissent sur 150 serveurs.

Parler de réussite est un doux euphémisme pour ce jeu créé en 2004 par la société allemande Travian Games GmbH.

Le succès n’est jamais dû au hasard et seul le talent compte (Cindy qui ?).

Travian, c’est quoi ? Un jeu de bagnole de l’Europe de l’Est ?


Posons les bases. Travian est un jeu de stratégie et de gestion, se déroulant à l’époque gallo-romaine, où chaque joueur commence à la tête d’un modeste village. Il devra alors le développer, ainsi que les terrains de ressources qui l’entourent.
Par la suite, il devra le défendre contre ses voisins, annexer des territoires distants, fonder de nouveaux villages puis rejoindre une alliance et tenter de gagner la partie en étant le premier à construire une merveille.

Merveilles et maîtres du monde


« Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ? »


Gagner une partie… Voilà qui donne des sueurs froides à certains joueurs. Car, lorsque cela se produit, le serveur est réinitialisé.
Rassurez-vous une partie ne se termine pas si facilement. Il faut compter de nombreux mois, avant qu’un serveur ne soit fermé. Cela permet un renouvellement des joueurs et limite la frontière entre anciens et nouveaux.
D’ailleurs, la possibilité technique pour construire ces merveilles n’apparaît que plusieurs mois après l’ouverture du serveur.

« La même chose que chaque soir, Minus. Tenter de conquérir le monde. »


Les merveilles procurent également un but ultime. Tellement démesuré, que seules les plus puissantes et prestigieuses alliances de joueurs réussissent à les ériger.
Imaginez les batailles de titans pour ralentir la construction de l’alliance voisine ou encore les efforts démesurés pour récupérer les plans de construction.

Ces plans sont impératifs avant de démarrer l’édification d’une merveille. Vous les trouverez dans des villages PNJ, ceux des Natars, qui apparaissent en cours de partie. Mais prenez garde ! Une fois, en possession de ces manuscrits, vous serez l’objet de toutes les convoitises. Nombreux sont ceux qui voudront vous rendre des visites de courtoisie pour vous les voler.

Ce sera la plus grande merveille de tous les temps ! Et on l’appellera Liberté !


Vous avez les plans ? Vous avez construit une chambre au trésor dans votre ville pour les abriter ? Vous avez l’assistance de votre alliance pour vous protéger ?
Bien. Il est temps de partir à la recherche d’un lieu pour ériger votre merveille et graver votre marque dans ce monde.
Seuls certains villages Natars sont capables de contenir une merveille. Une fois, celui-ci en votre possession, construisez la merveille et menez là au niveau 100. Bon courage.

Revenons sur Terre


Car pour l’instant, oubliez les merveilles et autres batailles à faire pâlir Brad Pitt et sa jupette troyenne. Je suis désolé de vous l’avouer mais vous être un quidam, un bouseux, un cul terreux, un redneck, un… Ok, ok, c’était seulement pour illustrer. Bref, vous êtes perdue au milieu de milliers d’autres inconnus tout aussi faibles que vous.

Quand Tokio Hôtel rencontre Cindy et Carla…


Mais au fait, Qui êtes vous dans Travian ? Et bien, en début de partie, vous pouvez sélectionner un des trois peuples jouables :

Les romains


Idéal pour débuter, les romains sont équilibrés. Ils permettent de lancer 2 constructions en même temps (ressources et bâtiments). Ils disposent de troupes puissantes autant en défense, qu’en attaque.
Toutefois, le coût d’entrainement est plus élevé que pour les autres peuples. Que voulez-vous, la classe, ça se paye.


Les gaulois


Un excellent peuple de défenseur. Mais aussi de très bons cavaliers ; efficace et rapide.


Les germains


Déjà adepte de la blitzkrieg à l’antiquité, les germains incarnent le peuple offensif par excellence. Troupes d’assaut peu onéreuse, capacité à piller davantage, assez faibles en défense ; des voisins charmants bien qu’un peu envahissants.

Les Natars


Les plus puissants, les plus robustes et les plus beaux. Ha, j’oubliais, un peuple uniquement jouable par le serveur. Pas trop déçu ?
Les Natars apparaissent sur un tard dans la partie. Ils déclenchent le début de la course à la construction des merveilles dont ils disposent des plans et des lieux d’édification.

Bon ! On commence ?


Passons l’inscription classique, le choix d’un serveur et la sélection de la région de départ (Nord, Est…), pour arriver à la vue de votre premier village qui devient modestement la capitale de votre futur empire.

Whaou ! Mon village est trop beau, il ressemble… à rien.



Au tout début, votre village ressemble davantage à un terrain vague. Chaque village dispose d’une vingtaine d’emplacement pour construire différents bâtiments.
Certains augmentent le taux de production, d’autres permettent de construire des fantassins, des cavaliers, de les renforcer…

Une fois construit, un bâtiment peut évoluer et devenir plus efficace dans son domaine. Par exemple, la caserne formera ses troupes plus vite ou l’armurerie donnera accès à des bonus d’attaques plus puissants.
Evidemment, plus le niveau est élevé, plus l’évolution demande du temps et des ressources.

Les ressources


Il en existe de quatre sortes : le bois, la terre, le fer et le blé. Chaque village dispose à ses environs immédiats de 18 zones de ressources dédiées à l’une des quatre ressources.
Le joueur doit alors y construire une exploitation pour produire davantage. Les exploitations fonctionnent comme les bâtiments. C'est-à-dire, sous forme de niveau. Ainsi, une ferme de niveau 2 produira bien plus qu’une de niveau 1. Le tout étant exponentiel.

Le monde est vaste.



Vous avez donc votre village, puis les ressources qui l’entourent et enfin, au-dessus de tout ça, la carte. Chaque parcelle représente un village, une zone vide ou une oasis.

Je suis le roi du monde et je n'ai pas peur de me mouiller.



Lorsque votre village sera bien développé, vous pourrez tenter de conquérir une oasis proche.
Les oasis sont des parcelles de la carte où vous ne pouvez pas construire de nouveau village. Par contre, vous pouvez envoyer votre héros (une sorte de super unité, immortelle et évolutive par niveau d’expérience) et une armée pour en prendre le contrôle et ainsi gagner des bonus significatifs sur votre production de ressources.

Bien sûr, vos voisins auront également des vues sur les oasis, surtout celles débarrassées de leurs monstres. Veillez donc à envoyer une forte garnison pour les protéger.

De nouveaux villages


Il arrivera un jour, où vous vous sentirez à l’étroit. Vous aurez alors la possibilité de fonder un nouveau village sur une parcelle vide ou d’en conquérir.
Pour cela, vous devrez disposer d’un certain capital de points de cultures qui augmente quotidiennement selon votre puissance.

Inutile de préciser qu’il faut être déjà assez puissant pour disposer d’un second village. Tant au niveau des ressources, qu’au niveau militaire.
Votre nouveau village peut se trouver n’importe où sur la carte. Préférez quand même un lieu proche de votre capitale pour mieux le défendre au début.
Vous pouvez aussi construire autant de village que vous le désirer. Seule la quantité de culture nécessaire sera un frein.

Une interface claire


L’interface est très agréable. Elle est épurée. On s’y retrouve facilement que se soit pour passer d’un niveau à un autre (du village à la vue par la carte) ou pour gérer ses villages et ses troupes.
Les graphismes n’égalent pas un jeu Motion-Twin, mais reste très largement au-dessus de la moyenne.
A noter également la gestion de packs graphiques pour configurer le jeu selon votre envie. Une ambiance Star Wars, ça vous dit ?



Une communauté



Vous trouverez toujours des dizaines (centaines ?) de personnes sur le forum de Travian. On peut dire qu’il est l’un des plus actif du web francophone.
L’ambiance y est fraternelle et vous trouverez toujours une conversation qui vous animera. Vous pourrez aussi y rechercher des mercenaires qui vous aideront, contre quelques ressources, à vous défendre contre un ennemi adepte du pillage sur vos terres.

Rajoutez à cela de nombreux sites de fans qui proposent un tas de services pour simplifier la vie des joueurs. Comme traviantoolbox qui permet de chercher des frigos (joueurs inactifs et facile à piller), de consulter une carte étendue ou d’analyser de nombreux statistiques.

… sous tension



Pour gérer une communauté aussi vaste, une certaine organisation a dû être mise en place. On parle d’opérateurs, qui contrôlent les comptes, de modérateurs et d’helpeurs. Tous sont bénévoles et œuvrent sous l’égide d’administrateurs rémunérés.

Il semblerait, qu’actuellement, certaines tensions nuisent à la cohésion de l’ensemble.
Espérons que chacun prenne acte de ses responsabilités et face preuve de compréhension.
Travian est un jeu rare, il serait dommage que son image soit altérée par un manque de communication respectif.

C’est combien ?



Comme de nombreux jeux gérés par des sociétés, Travian dispose d’options payantes qui procurent des avantages significatifs en termes de ressources allouées (25% en plus), de constructions ou de combats.
Les options sont nombreuses et activables, pour quelques jours, en échange de pièces d’or que l’on achète contre de l’argent réel.

Ce système a ses détracteurs, il reste néanmoins obligatoire pour gérer les équipes de développement, les serveurs et la bande passante.

En moyenne, la pièce d’or est a 0.05€. Comptez une dépense de 30 pièces par semaine (pour booster ses ressources et profiter de temps en temps d’une interface évoluée), vous arrivez au environ de 7€ par mois.

Notez, qu’un MMORPG du style de WoW demande 13€/mois, en terme de temps et de plaisir de jeu, nous restons sur une échelle correcte.
Evidemment, rien ne vous oblige à payer et de très nombreux joueurs s’en sorte très bien sans débourser un euro.

Alors ? C’était comment ?



Travian est un jeu par navigateur incontournable. Il prend tout son essor en alliance et la fin de partie est synonyme de combat épique pour achever ou empêcher la construction d’une merveille.
Vous éprouverez toujours un certain plaisir à observer le graphisme de votre ville évoluer et supplanter celui de vos voisins.

Que vous choisissiez une voie pacifique de marchand de ressources ou un guerrier craint et respecté de ses voisins, vous trouverez toujours à vous occuper sur Travian.

http://www.travian.fr
  Commentaires
(visiteur) Anonyme
samedi 19 mars 2011 à 08:01
Travian est un jeu pourri ou les operateur vous bloque pour rien alors que les bot tournent a fond
www.tmbot.net il fait tout tout seul a votre place a essayer absolument
(visiteur) Lotus
jeudi 20 août 2009 à 15:23
slt

merci c tres complet
(visiteur) Calvin
mardi 21 avril 2009 à 05:59
Bravo Strayker, remarque très constructive...

Superbe présentation Colansi, sans doute la meilleur synthèse de travian qu'il m'a été donné de voir.
(visiteur) strayker
jeudi 04 décembre 2008 à 08:47
tg test pourri
(visiteur) Anonyme
jeudi 27 novembre 2008 à 15:38
Superbe ton site..
Bien construit, clair et ta touche d'humour lui confère un je ne sais quoi d'indispensable.
Merci tout simplement..
Colansi
samedi 22 novembre 2008 à 21:39
Le "chaos" de l'administration de Travian France est de plus en plus préoccupant... Il ne faut pas oublié que bcp paye. Dès lors, on doit attendre les mêmes qualités de services qu'WoW ou autre War (service hein j'entends et évidemment pour tt le monde.
Il est étonnant que TG ne réagisse pas davantage ?
Enfin, heureusement, la coupure du forum a été de courte durée.
(visiteur) Anonyme
samedi 22 novembre 2008 à 11:12
bon voila en ce moment ya un gars qui a 13 ans nouveau admin il a pirater et il ma banni du forum
que dois je faire
(visiteur) hagaga
jeudi 20 novembre 2008 à 21:09
très complet. la classe quoi. avec une belle présentation en prime.
beau boulot
(visiteur) Moi
mardi 18 novembre 2008 à 14:29
belle présentation, bien structuré, du plaisir a lire
(visiteur) orkiwiest
mardi 18 novembre 2008 à 14:09
article vraiment bien fait, description complète, que seule une expérience de jeu pourrait développer

j'ai joué sur le tout premier serveur fr, et maintenant je joue sur les serveurs uk, c'est un jeu génial, prenant, mais qui par un système de sitters permet quand même une certaine flexibilité (vous pouvez partir en WE sans retrouver votre compte ruiné!)
(visiteur) chevalier_blanc
dimanche 16 novembre 2008 à 18:55
trop top ton site ! je joue sur le serveur speed espagnol moi !! j'ai joué sur le FR mais j'ai deleter pour les causes que vous connaisser surment !
(visiteur) Azerwhite
samedi 15 novembre 2008 à 14:57
Salutation, j'ai joué depuis le début de l'existence de jeu .... j'ai jouer sur environ 10 serveurs étalait sur ces quatre ans...
J'ai joué seul, j'ai joué avec une classe entière... Je connais bien le jeu, l'esprit, moins que certain surement mais je reste un vieux de la vieille héhé.

Et je trouve ta description bonne, simple, tu décris bien le jeu.

""vous trouverez toujours à vous occuper sur Travian.""
Mais ça reste un jeu sans pitié, de traite, d'espion et de confiance éphémère, d'amitié qui va au-delà des serveurs, de menace, de pouvoir, et de cours à la puissance pour dominer ses voisins et résister aux convoitises... Dans ce jeu, ne vous attendez à rien parce que vous allez tout découvrir!



Jeux-Alternatifs.com, Tous droits réservés. Webmaster Colansi. ©2008-2018.
Contact | v1.06.00 | Conditions d'utilisation | Bannières